Charles Mbuya
  • novembre 16, 2021
  • lecommunicateurnumerique
  • 0

Mardi, 16 novembre 2021-Dans une analyse, le journaliste Charles Mbuya de Canal+ revient sur le risque de disqualification des léopards des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Ci-dessous, l’intégralité de sa réflexion. 

Point de vue de Charles Mbuya

Après l’émotion : l’heure est venue de se prononcer sur le fameux RDC vs BENIN
*Ceux qui trouvent que le Penalty est inexistant : comment avez-vous fait pour arriver à cette conclusion sur base d’un seul plan ? Je comprends qu’on puisse le juger sévère mais même avec le VAR je doute que cela aurait été facile de mieux juger l’action (donc je ne peux que faire confiance à l’arbitre qui était proche de l’action) : Mais pour l’avenir : il faut clairement progresser dans la production des matches pour rapidement introduire le VAR sur ces genres des compétitions.

*Sur La Règle de 3 fenêtres pour effectuer ses 5 changements (3+ la mi-temps) : il n’y a pas de débat là-dessus sur le fait que la RDC a enfreint la règle en utilisant 4 opportunités de changement + la mi-temps.
Mais c’est sur les conséquences de cette faute qu’on n’arrive pas à se mettre d’accord.

Est-ce qu’elle vaut une disqualification, un match à rejouer ?

Réponse : rien n’est prévu clairement dans les règlements actuels

Pour un petit rappel : cet amendement temporaire à la Loi 3 sur les JOUEURS a été mise en place il y’a 1 an en période COVID et sur recommandation de l’IFAB, elle a été prolongée au moins jusque Fin 2022.

La plupart des Ligues ont précisés son applicabilité dans leurs championnats…La Premier League ne l’utilise pas alors qu’en Ligue 1 par exemple, la LFP prévoit un changement supplémentaire dans le cadre du « protocole Commotion ».

C’est donc une recommandations de l’IFAB que chaque Ligue est appelée à adopter ou pas et à en préciser les modalités et le cas échéant à prévoir des sanctions en cas de non respect.
Maintenant dans les textes de la CAF et dans le règlement des Eliminatoires Coupe du monde : RIEN n’est prévu comme sanction contre l’équipe qui ne respecterait pas cette directive : (et d’ailleurs la CAF s’était retrouvée dans une même situation lors de LIBYE vs GUINEE EQUATORIALE du 11 Novembre 2020 en Eliminatoires CAN 2021 avec 4 temps de changement pris par le Nzalang Nacional, elle avait juste réprimandé les officiels).

persona

J’ai passé du temps à lire la règlementation à ce sujet et rien n’est écrit noir sur blanc (si quelqu’un a un pan du règlement qui dit le contraire je suis preneur) Une réserve doit avoir un soubassement règlementaire pour aboutir et je suis curieux de le savoir.

NB : la dernière fois que la FIFA a décidé de faire rejouer un match : c’est AFRIQUE DU SUD vs SENEGAL des Eliminatoires Coupe du monde 2018 pour preuves avérées de corruption de l’arbitre Ghanéen JOSEPH LAMPTEY, suspendu à vie et qui avait accordé un penalty litigieux aux Bafana Bafana.

Charles est journaliste, reporter, présentateur des émissions sportives et consultant chez Canal + Sport Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.